Safe image 1

VIDEO: «Anna» : le film de Luc Besson sortira finalement cet été, un trailer dévoilé...

Reporté pour la deuxième fois, le long-métrage avait un temps semblé suspendu aux ennuis judiciaires et médiatiques du réalisateur.

Difficile de ne pas penser au célèbre « Nikita ». Pathé a dévoilé sur YouTube, ce mercredi, la bande-annonce d’« Anna », le prochain film de Luc Besson. Tourné à Paris, ce polar au premier rôle féminin sortira en salles le 10 juillet.

Bien qu’aucune date n’avait été officiellement dévoilée, il s’agit d’un deuxième report consécutif pour ce thriller rassemblant la mannequin Sasha Luss, déjà vue dans « Valérian », Luke Evans, Cillian Murphy et Helen Mirren.

Initialement, « Anna » devait en effet sortir… en janvier. Il avait ensuite été annoncé en mars. Dans le milieu du cinéma, on avait expliqué le silence qui s’était ensuivi du distributeur Pathé par les ennuis médiatiques et judiciaires rencontrés par Luc Besson ces derniers mois.

Bienvenue sur VAMEDIAS

Bien qu’aucune date n’avait été officiellement dévoilée, il s’agit d’un deuxième report consécutif pour ce thriller rassemblant la mannequin Sasha Luss, déjà vue dans « Valérian », Luke Evans, Cillian Murphy et Helen Mirren.

Initialement, « Anna » devait en effet sortir… en janvier. Il avait ensuite été annoncé en mars. Dans le milieu du cinéma, on avait expliqué le silence qui s’était ensuivi du distributeur Pathé par les ennuis médiatiques et judiciaires rencontrés par Luc Besson ces derniers mois.

Une plainte classée sans suite

Le réalisateur et producteur a notamment été accusé de viols par l’actrice Sand Van Roy. En février, la plainte de cette dernière a été classée sans suite par le parquet de Paris, au terme de neuf mois d’enquête.

Cette relaxe judiciaire n’efface cependant pas les témoignages de plusieurs femmes qui ont fait état dans la presse d’agressions sexuelles ou de harcèlement sexuel de la part de Luc Besson - ce que l’intéressé dément.

BIENVENUE SUR VARMEDIAS.FR

Sanction publique

Le sujet est d’autant plus sensible que les productions de Besson sont formatées pour le marché américain. Aux Etats-Unis, la sanction publique est souvent immédiate contre les artistes dont les noms sont mêlés à des affaires de mœurs.

En témoigne notamment le sort de Woody Allen, jamais condamné mais devenu un paria à Hollywood, ou de l’humoriste Louis C.K., dont le film avait été enterré une semaine avant sa date de sortie prévue.

Var medias toute l actu en direct 2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !