7783956141 voitures illustration

#Le gouvernement étudierait une nouvelle aide à l’achat d’une voiture pour les ménages modestes...

L’aide concernerait les modèles moins polluants de toutes marques et serait compatible avec la prime de conversion automobile. 

Les foyers les plus modestes pourraient prochainement bénéficier d’un nouveau type d’aide financière à l’achat d’une voiture. Le site Les Echos croit savoir que le gouvernement a demandé à l’Inspection générale des finances de plancher sur la faisabilité de la création d’une telle mesure. Il s’agirait de faciliter le retour à l’activité des Français au chômage en faisant disparaître un des obstacles à l’emploi.

Bienvenue sur VAMEDIAS

Un frein à l’emploi

Les difficultés de mobilité des personnes ne possédant pas de voiture compliquent en effet la recherche d’un travail. L’achat d’un véhicule, son entretien, les coûts annexes et le budget à consacrer au carburant sont au-dessus des moyens de nombreuses familles défavorisées.

Voilà pourquoi un dispositif de microcrédit est à l’étude. L’aide concernerait les modèles moins polluants de toutes marques et serait compatible avec la prime de conversion automobile, souvent jugée insuffisante quand proposée seule aux ménages les moins fortunés.

Une mesure inspirée par « Entreprise & Pauvreté »

Le quotidien économique explique par ailleurs que le gouvernement emprunterait certaines idées à d’autres mesures déjà en place. Et notamment au programme lancé en 2012 par la structure « Entreprise & Pauvreté » en coopération avec Renault. Plus de 350 garagistes se sont ainsi engagés à proposer des interventions à prix coûtant à des automobilistes aux moyens limités, repérés par divers organismes comme le Pôle emploi.

Au total, 2 000 personnes ont bénéficié du système l’an dernier mais seules un tiers des réparations ont été effectuées à cause du mauvais état des véhicules. Une offre de microcrédit aux conditions intéressantes a alors été mise en place pour la location longue durée avec option d’achat d’une Dacia Sandero neuve au tarif revu à la baisse par Renault. Les responsables visent un volume annuel de 10 000 voitures en 2022.

Bandeau vm infos

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire