Rupture conventionnelle

La rupture conventionnelle individuelle en hausse de 4% en 2018...

  • Par vm_infos
  • Le 12/02/2019
  • Commentaires (0)

Logo varmedias infos 2Les ruptures conventionnelles individuelles sont en hausse de 4% en 2018, selon les chiffres du ministère du Travail. Lancé il y a plus de dix ans, ce "divorce à l'amiable" entre un salarié et son employeur, est en fait beaucoup plus répandu chez les jeunes et chez les employés.

Ceux qui choisissent - ou qui subissent, car cela peut arriver - ce mode de rupture du contrat de travail, sont le plus souvent des personnes de moins de 40 ans. Et ils sont également surreprésentés chez les employés. Ce sont eux, à plus de 50%, qui signent des ruptures conventionnelles. Alors qu'ils ne représentent qu'un tiers des salariés en CDI.

A l'origine très utilisée par les cadres en fin de carrière, la rupture conventionnelle vise donc aujourd'hui plutôt les jeunes employés. Les cadres, s'ils sont moins concernés, en tirent plus de bénéfices : 0,31 mois de salaire par année d'ancienneté, au lieu de 0,25 mois pour les ouvriers.  

Varmedias medias 2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire