Telephonie

En 2023, votre numéro de téléphone fixe sera à vous, à vie...

  • Par vm_infos
  • Le 27/04/2019
  • Commentaires (0)

Le régulateur des télécoms a lancé une consultation qui va assouplir les règles d’attribution des numéros de téléphone fixe. Si vous déménagez, vous garderez vos coordonnées. Même si vous êtes une entreprise.

C’est un vaste chantier qui va changer - enfin - la vie des usagers du téléphone fixe, particuliers comme entreprises, à partir de 2020. L’Arcep, le régulateur des télécoms, a lancé jeudi soir une « consultation publique » afin, dit-elle, d’« assouplir les contraintes géographiques » qui pèsent sur l’attribution des numéros de téléphone fixe commençant par 01 à 05. Aujourd’hui, si vous emménagez à Marseille, votre numéro d’appel fixe commence forcément par « 04 ». Si vous êtes domicilié en Normandie, il débute par « 02 », etc.

Ces cinq préfixes sont aujourd’hui rattachés à 412 « zones de numérotation élémentaire ». Si vous déménagez à l’intérieur d’une même zone, vous pouvez conserver vos coordonnées, dans le cas contraire, vous devez en changer. Idem pour les entreprises auxquelles un tel changement de coordonnées pose souvent un préjudice économique.

La portabilité étendue. Avec ce projet, l’autorité de régulation va donc étendre au téléphone fixe ce qu’on appelle en téléphonie mobile la « portabilité » du numéro. C’est-à-dire que vous conserverez vos coordonnées d’appel où que vous soyez et quel que soit votre opérateur.

Bienvenue sur VAMEDIAS

Un ménage sur deux qui déménage sera concerné. Cette réforme va toucher de nombreux habitants de la métropole, où 7,3 millions de personnes changent d’adresse chaque année. Et selon une étude de l’Insee publiée en 2017 et portant sur l’année 2014, « un quart de la population qui a déménagé a changé de département ». Mais l’Arcep estime qu’aujourd’hui, c’est un déménagement sur deux qui donne lieu à un changement de numéro d’appel fixe, soit 3,6 millions de personnes par an.

Un changement en deux temps. Le régulateur propose, en métropole, un assouplissement des contraintes en deux étapes. Au 1er janvier 2020, les opérateurs pourront proposer aux utilisateurs de conserver leur numéro 01 à 05 lorsqu’ils déménagent au sein de la zone correspondant aux 2 premiers chiffres de leur numéro (01 : Ile-de-France ; 02 : nord-ouest ; 03 : nord-est ; 04 : sud-est ; 05 : sud-ouest). Ainsi, par exemple, un consommateur ou un professionnel situé dans la ZNE de Carhaix-Plouguer (Finistère) pourra conserver son numéro commençant par 02 s’il déménage à Bourges, Nantes ou Rouen. Au 1er janvier 2023, les contraintes géographiques des numéros 01 à 05 seront alignées sur celles des numéros mobiles (06/07) et des numéros 09. Les opérateurs pourront alors proposer aux abonnés de conserver leur numéro dès lors qu’ils déménagent au sein du territoire métropolitain. L’Arcep propose par ailleurs de simplifier, en 2023 également, la numérotation dans les territoires ultramarins, où elle n’est pas compétente.

Protéger contre les usurpations. Parallèlement, cet assouplissement va permettre au régulateur d’expérimenter « un mécanisme d’authentification des numéros » qui doit protéger les abonnés contre l’usurpation de leurs coordonnées. Une pratique dont certaines entreprises de démarchage téléphonique à domicile sont coutumières afin de tromper les appelés en leur faisant croire que l’appel vient d’un abonné de la région. Pour cela, l’Arcep veut créer une nouvelle catégorie de numéros qui permettra aux opérateurs d’expérimenter des solutions d’authentification.

Var medias toute l actu en direct 2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire