18107929lpw 18108037 article mont saintmichel normandie tourisme jpg 5953936 660x281

Elle a vécu sa vie sous le soleil de Nice, mais rêve de la Normandie.

Logo varmedias infos 1La doyenne du département a confié à « Nice-Matin » un de ses derniers rêves : se rendre au Mont-Saint-Michel et en Bretagne pour « voir la mer qui se retire ».

À 111 ans, Maryse Lancioni est la doyenne du département des Alpes-Maritimes et aimerait réaliser un de ses derniers rêves, découvrir le Mont-Saint-Michel. Elle a formulé cette demande toute simple auprès de Nice-Matin, dans une vidéo relayée sur la page Facebook du quotidien régional. « J'aimerais y aller avant de mourir », confie-t-elle, ajoutant qu'elle souhaiterait aussi se rendre en Bretagne pour « voir la mer qui se retire ».

Dans la vidéo, Maryse Lancioni décrit son mode de vie de doyenne et revient sur ses souvenirs. Née en novembre 1907, elle a quitté la Corse à l'âge de dix-huit ans, s'est installée à Nice et a beaucoup voyagé, se rendant notamment aux États-Unis sur le paquebot France dans les années 1960. Un de ses grands regrets est de ne pas avoir appris à lire et à écrire lorsqu'elle était jeune et de n'avoir commencé la lecture qu'à l'âge de trente ans. Du haut de ses 111 ans, elle adresse un message simple aux jeunes, leur conseillant d'« éviter de se droguer » et de « refuser les premières cigarettes ». La recette du bonheur  ? « Avant tout, il ne faut pas penser qu'à soi. Il faut avoir beaucoup d'amis et faire du bien autour de soi. Ça, c'est le bonheur le plus simple », confie Maryse Lancioni.

Varmedias medias 2

Envoyer des cartes postales

Après avoir aidé les autres, il est donc temps que Maryse Lancioni pense à elle et découvre le Mont-Saint-Michel. « Elle a un tempérament bien trempé et conserve une indépendance farouche. Pas de maison de retraite. Pas de déambulateur. Une simple canne, depuis quelques semaines seulement. Ses yeux pétillent et ses souvenirs sont intacts », explique la journaliste de Nice-Matin qui l'a rencontrée, citée par Ouest-France. Selon elle, la doyenne n'aurait pas de difficultés à se déplacer en Bretagne et au Mont-Saint-Michel, mais elle aurait besoin d'une personne pour l'accompagner.

L'appel de Maryse Lancioni n'est pas passé inaperçu puisque plusieurs internautes ont lancé l'idée d'une cagnotte afin de l'aider à financer son voyage. En attendant qu'une telle initiative se mette, peut-être, en place, Nice-Matin en appelle à la générosité des Bretons et des Normands pour qu'ils envoient des cartes postales à la doyenne. Ces derniers ont été très rapides puisque des courriers ont été envoyés depuis Carnac, le Finistère et, bien sûr, le Mont-Saint-Michel, a annoncé le journal sur son compte Twitter.

Var medias toute l actu en direct 2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire