Blanche gardin

Blanche Gardin refuse une décoration : son message cinglant à Macron...

Engagée en faveur des sans-abri, l’humoriste a refusé d’être nommée dans l’Ordre des Arts et des Lettres. Elle explique pourquoi dans un message directement adressé à Emmanuel Macron.

Le ministère de la Culture avait proposé de la nommer dans l’ordre des Arts et des Lettres, mais elle a refusé. Engagée et habituée à dire ce qu’elle pense, l’humoriste Blanche Gardin explique pourquoi. Elle le fait publiquement. Dans un long message publié ce mercredi sur sa page Facebook, elle répond en s’adressant directement à Emmanuel Macron, auquel elle reproche son inaction pour tenter d’aider les SDF.

« Je suis flattée. Merci. Mais je ne pourrai accepter une récompense que sous un gouvernement qui tient ses promesses et qui met tout en œuvre pour sortir les personnes sans domicile de la rue », débute celle qui a rempli dimanche soir le Zénith de Paris au profit de la Fondation Abbé Pierre et des Enfants du Canal.

Dans ce message, elle rappelle le président à ses déclarations faites en juillet 2017, tout juste élu. « La première bataille, c’est de loger tout le monde dignement. Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des hommes et des femmes dans la rue, dans les bois ou perdus », retranscrit-elle.

Plutôt que la politique promise du « logement d’abord », elle égraine les mesures qui allaient provoquer l’effet inverse : « baisse des APL », « réductions des budgets des centres d’hébergement d’insertion », coupe « d’une part importante des moyens pour la construction de logements sociaux », « coupe dans les emplois aidés », suppression de l’ISF, ce qui a fait « chuter les dons aux associations qui luttent en faveur des plus démunis ».

Bienvenue sur VAMEDIAS

« Merci quand même »

« Vous n’avez pris aucune mesure ambitieuse qui permettrait d’encadrer les loyers dans toutes les villes ou le coût du logement étouffe le budget des plus fragiles », critique-t-elle. « À une période où notre pays bat des records d’expulsions parce que les familles n’arrivent plus à payer leurs loyers. Et la liste serait encore longue… »

Et de l’interpeller : « Où comptiez-vous les mettre, ces gens que vous ne vouliez plus voir dans la rue Monsieur le président, alors que vous preniez toutes ces mesures qui allaient provoquer l’effet inverse ? Il y en a de plus en plus tous les jours, des femmes, des hommes, et des enfants qui vivent, dorment et meurent dans les rues de France. Mais peut-être que votre absence de vision vous a aussi ôté la vue. »

Revenant sur sa représentation de dimanche au Zénith, elle estime qu’il serait « illogique » d’accepter cette décoration. Avant de conclure d’un « Merci quand même ».

Var medias toute l actu en direct 2

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.