#Police

Police var medias

Après les "Gilets Jaunes", les "Gyros Bleus" ?

Info Var Médias

Les policiers, "épuisés" par leur mobilisation lors de la crise des gilets jaunes, étaient appelés mercredi à une grève du zèle pour faire pression sur le gouvernement, qui tente de dénouer cette fronde notamment avec le paiement des heures supplémentaires en retard. 

Lundi, les syndicats policiers ont décidé de durcir le ton pour contraindre l'exécutif à délier les cordons de la bourse.

En marge des syndicats, un mouvement baptisé "gyros bleus" et relayé sur les réseaux sociaux par des policiers en colère agite le souvenir du mouvement de fronde inédit qui a surgi à l'automne 2016 au sein de la base policière, après l'attaque au cocktail molotov contre des fonctionnaires à Viry-Chatillon (Essonne).

"Mal-être", "perte de sens" : un rapport parlementaire avait déjà dressé en juillet un tableau très sombre de l'état des forces de l'ordre françaises et le mois de crise des "gilets jaunes" qui vient de s'écouler n'a rien arrangé. Il a nourri "l'épuisement" des forces de sécurité, décrit par les syndicats mais aussi par le gouvernement qui a usé de cet argument pour demander aux gilets jaunes de cesser de manifester.

AFP